EELV porte plainte contre Monsanto et appelle à la Marche Contre Monsanto à Dijon et Chalon-Sur-Saône
Partager

La firme Monsanto/Bayer est emblématique des lobbies qui mettent en danger nos démocraties, notre santé et l’environnement. Malgré de multiples condamnations judiciaires, le rouleur compresseur agit en toute impunité sans respecter les droits et les libertés fondamentales.

Face au fichage illégal orchestré par Monsanto, David Cormand, secrétaire national d’Europe Écologie – Les Verts, accompagné de Yannick Jadot, tête de liste Europe Écologie à l’élection européenne, déposera au nom d’EELV une plainte contre Monsanto pour constitution illégale de base de données à caractère personnel. D’autres personnalités s’engagent également dans cette démarche : Paul François, Président de l’association Phytovictimes qui sera d’ailleurs en Saône-et-Loire le 25 mai pour l’Assemblée Générale de l’association, François Veillerette Président de Générations Futures, José Bové, Karima Delli et Michèle Rivasi euro-députées sortantes

.

Face à l’inertie des gouvernements successifs, à la porosité aux lobbies de l’actuel gouvernement, les dirigeants actuels de la France et de l’Europe sont incapables d’engager la sortie du glyphosate et de tous les pesticides de synhèse. Pour les écologistes, nous n’avons que trop tardé sur la question des pesticides. Les reculs s’accumulent exposant chaque jour un peu plus les populations à de graves risques sanitaires.

Parce qu’il est plus que temps de défendre la santé des populations plutôt que celle des actionnaires, EELV appelle à une vaste mobilisation le 18 mai à Chalon-Sur-Saône.

Au côtés des citoyens, nous marcherons pour une agriculture paysanne, biologique et protectrice en rappellant l’urgence de créer une Haute Autorité Européenne de la Transparence garantissant l’indépendance des institutions, des agents publics et des élu·e·s vis-à-vis des intérêts privés.

Claire Mallard co-secrétaire régional et Mourad Laoues porte-Parole EELV Bourgogne.