Les français rejettent la chasse, les écologistes veulent réformer radicalement une pratique dangereuse pour l’homme et la nature
Partager

Les vacances scolaires sont des moments propices pour profiter de balades et pratiquer des
activités sportives en forêt. Mais les vacances automnales et hivernales sont inévitablement
contrariées par la chasse et les dangers auxquels on s’expose lors des sorties nature. Les
récentes tragédies nous le rappellent ainsi que les 143 accidents de chasse dont 18 mortels
pour la saison 2016/2017.
Alors que 1,7 % de la population pratique la chasse, 82 % des français demandent
l’interdiction de chasser 2 fois par semaine, dont le dimanche, et durant les vacances
scolaires (sondage IPSOS, octobre 2018*). Ces attentes traduisent un très large consensus
qui traverse notre société : la chasse est dangereuse, cruelle et d’un autre âge. Pourtant,
des positions politiques sont à contre­courant de la société. C’est le cas d’un député LREM
qui préférerait interdire le VTT et de la commune d’Is­sur­Tille en Côte d’Or qui, en 2015,
avait interdit les balades en forêt le dimanche. Il semble que face à cette situation
intenable, le Maire soit recemment revenu sur cette décision.
De plus, personne n’est dupe quand le lobby de la chasse s’autoproclame premier écologiste
de France. La biodiversité s’érode. Pourtant, la chasse est encore autorisée pendant les
périodes de reproduction. Sans parler de la cruauté des pratiques comme le piégeage, et
bien sûr l’acte de tuer à des fins de divertissement.
Une autre chasse s’impose* ! Le moment est arrivé en France d’adopter des mesures
exigeantes afin de modifier fondamentalement le rapport de l’homme à l’animal et à la
nature en général et de permettre au plus grand nombre de profiter en toute sécurité des
espaces naturels.
Les écologistes proposent l’abandon du permis de tuer au profit d’un encadrement strict du
permis de chasse qui repose entre autre sur la validation annuelle du permis de chasse
conditionnée à un certificat médical d’aptitude, le dimanche sans chasse et l’interdiction des
pratiques cruelles.
Claire Mallard et Christophe Boudet, co­secrétaires régionaux EELV Bourgogne.
*Télécharger le 4 pages EELV : pour une réforme radicale de la chasse
https://animal.eelv.fr/wp­content/blogs.dir/662/files/2018/10/POUR­UNE­
REFORME­RADICALE­DE­LA­CHASSE.pdf
* Sondage IPSOS, les français rejettent la chasse
https://www.ipsos.com/fr­fr/les­francais­rejettent­massivement­la­chasse