EELV Bourgogne et EELV Franche-Comté participeront à la marche des paysans et citoyens contre la ferme-usine des 4000 bovins le 7 novembre à Digoin
Partager

Mobilisé auprès des paysans et des associations environnementales depuis plusieurs semaines pour dire non à la fuite en avant productiviste, EELV appelle au rassemblement le 7 novembre à 10h00 place de la Greve.

Une telle concentration d’animaux dans un même espace expose à de forts risques environnementaux et sanitaires. De plus, cette activité destinée à l’exportation est source de souffrance pour les animaux notamment lors des transports sur de longues distances comme le projet le prévoit.

La ferme-usine des 4000 bovins est une caricature de l’industrialisation de l’agriculture et de la filière élevage. Alors que les Françaises et les Français aspirent à une alimentation de qualité, qu’ils sont soucieux également de l’éthique et de la manière dont sont élevés les animaux, ce projet n’a pas lieu d’être.

De plus, il nuit à l’image territoriale de la Saône-et-Loire et de la région car il est, de façon négative, connu bien au-delà du territoire. Toutes les initiatives en faveur d’un élevage de qualité sont ternies par ce projet.

L’élevage a un rôle déterminant à jouer dans la transition vers un nouveau modèle agricole notamment grâce aux amendements indispensables à la fertilisation des sols stérilisés par des années de traitements pesticides et par engrais chimiques. La filière élevage qui dépend des subventions aux exportations doit cependant être remise à plat. Les éleveurs doivent pourvoir engraisser les mâles à l’herbe avec un prix rémunérateur d’une part et se contenter d’exporter les carcasses d’autre part.

EELV rappelle l’urgence de promouvoir une agriculture qui concilie sécurité économique des producteurs, santé des consommateurs, préservation de l’environnement et bien-être animal.

Claire MALLARD­ Christophe BOUDET co­secrétaires régionaux EELV BOURGOGNE
Brigitte MONNET et Philippe CHATELAIN co­secrétaires régionaux EELV FRANCHE­
COMTE