Conseil Communautaire du Grand Chalon du 25 octobre : intervention de Mourad Laoues sur la délégation de service public des transports
Partager

Monsieur le Président, Chers collègues

Aujourd’hui nous devons prendre une décision sur le principe de la DSP et sur le contenu des prestations.

Sur le premier point :

Au CC du 23 mai 2017, le Grand Chalon a pris la décision d’adhérer à l’association AGIR. Cette association est experte dans le domaine des transports publics. A-t-elle été associée aux discussions préalables au choix du principe de la DSP, si oui quelles sont ses conclusions ?

Sur le second point :

Comme il est rappelé dans ce rapport, dans le cadre du PLUi du Grand Chalon, figure un Programme d’Actions Déplacements qui définit la stratégie déplacements de l’Agglomération pour les 10-15 années à venir.

Mais nous ne devons pas perdre de vue le Plan Climat Air Energie Territorial, intimement lié au PLUi.

Ainsi, dans le cahier des charges doivent intervenir explicitement un certain nombre d’éléments.

Le réseau qui sera mis en place devra être optimisé au niveau de sa qualité environnementale et au niveau de sa structure sur le territoire. Un bon réseau de transport limite l’usage de la voiture individuelle, donc l’émission des GES et des polluants. Il va de soi qu’il doit être compatible avec les mobilités douces, donc il faudra veiller à une intermodalité efficace entre les différents déplacements.

Sur les obligations du GC, outre l’objectif de véhicules propres, il est nécessaire qu’à proximité immédiate des arrêts de bus du territoire les usagers aient la possibilité d’accrocher un vélo de manière sécurisée, par exemple des bornes U (ou arceaux), de préférence sous un abri.

Bien sûr tout cela a un coût, mais le transport en commun, bien associé à la mobilité douce et à d’autres déplacements vertueux, contribue efficacement à adapter le territoire au changement climatique, à une meilleure qualité de l’air, et à réduire les GES, outre le fait qu’une partie de notre population n’a quasiment que ce moyen pour se déplacer assez loin sur le territoire.

Enfin je souhaiterais savoir si l’association AGIR, les usagers, les acteurs du territoire sont associés au cahier des charges de la DSP Transports.